médecine traditionnelle chinoise

Le shiatsu est basé sur les principes théoriques de la médecine traditionnelle chinoise. Les lois du yin et du yang, la théorie des cinq éléments, l’horloge circadienne, les six qualités du ciel, les points shu et mu, les points shu antiques etc. sont des outils dont se sert au quotidien le praticien de shiatsu dans sa pratique.

La théorie des cinq éléments, ou cinq mouvements,  est particulièrement intéressante car l’homme y est compris dans sa relation au monde qui l’entoure : les cinq éléments ( le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau) correspondent au cinq saisons ( les quatre saisons que nous connaissons plus une saison intermédiaire qui correspond à la terre, à un retour au centre), y sont associés les cinq organes principaux (foie, coeur, rate-pancréas, poumon, rein), leur entraille associée (vésicule biliaire, intestin grêle, estomac, gros intestin, vessie) et sur cette lecture en base cinq sont déclinés les aliments, le tempérament, les émotions, les couleurs… C’est un système dynamique qui prend en compte le temps qui passe : chaque élément sera ainsi tour à tour « empereur » au fil des saisons. Cette loi nous aide à mieux comprendre certaines pathologies saisonnières ou survenant à des périodes précises.

les cinq éléments

les cinq éléments

A titre d’exemple le bois est associé au printemps, à la couleur verte, aux aliments à saveur acide, son organe est le foie, son entraille est la vésicule biliaire, l’émotion correspondante est la colère, le tempérament de « type bois » est dynamique, sportif, il peut-être colérique, individualiste, il est souvent très créatif et imaginatif. Nous sommes tous constitués des cinq éléments de base, avec une prédominance souvent très nette d’un ou deux éléments. Chaque type humain aura tendance à développer des symptômes associés à l’élément qui domine.

Au printemps, l’homme, à l’instar de la nature, va connaître un mouvement d’extériorisation, c’est souvent une période fatigante pour l’organisme, le corps ayant du mal à « sortir de l’hiver ». Le praticien de sei shiatsu va alors tonifier l’élément bois par le méridien du foie, par les points d’acupuncture qui tonifient le foie et la vésicule biliaire, et en pratiquant un shiatsu de « type bois », shiatsu tonique, voire martial.