au Pérou avec l’AIST en 2014

En mai et en novembre 2014 nous continuons l’enseignement et les soins à l’APAINE, centre de rééducation pour enfants handicapés, à Sicuani, petite ville du sud andin, à deux heures de Cusco.

Mission du 15 au 30 novembre 2014 avec Nathalie et Myriam

L1100407

Le groupe de novembre 2014

 

Je suis très heureuse et satisfaite de cette mission qui s’est magnifiquement bien déroulée, Nathalie et Myriam se sont impliquées avec beaucoup d’enthousiasme autant pendant les cours que durant les soins.

La première semaine est fatigante, l’acclimatation à l’altitude prend du temps, nous allons à deux reprises à l’hôpital de Sicuani où nous sommes accueillies et prises en charge par Rosa, pédiatre et amie depuis maintenant quatre ans.
Rosa nous invite à intervenir auprès des enfants qui sont hospitalisés, nous revenons donc à l’hôpital, cette fois en tant que soignants, et avons la chance de travailler avec des bébés prématurés – moment magique que Myriam a vécu a beaucoup d’intensité.
A l’APAINE les cours avancent bien, les élèves ont été sensibles à mon essoufflement de la mission précédente et se sont entrainées à travailler ensemble entre les deux missions. Nous avons revu quelques grands points de théorie de la médecine chinoise, avons revu les points Mu, étudié les Shu. Nous avons fait un beau travail pratique sur les poins Shu et Mu, les élèves ont été très intéressées. Le dernier jour a été consacré au shiatsu assis.
Nathalie a proposé d’enseigner le shiatsu aux mamans des enfants handicapés. L’idée a été relevée par nos élèves. C’est une idée que je trouve très intéressante, il s’agirait d’organiser une rencontre parents-enfants et de leur enseigner un petit protocole facile à assimiler.
GRACIAS
Quand nous partons de l’APAINE, il est d’usage de partager un moment festif ensemble pendant lequel nos amis Péruviens ne manquent jamais de nous remercier de notre présence et de notre implication auprès d’eux, et ma réponse, bien que toujours spontanée varie peu : « C’est nous qui vous remercions car nous apprenons énormément auprès de vous, autant dans le travail professionnel que dans la conduite humaine ».
Et pour finir avec Mercedes Sosa : Gracias a la vida https://www.youtube.com/watch?v=WyOJ-A5iv5I
unnamed

Myriam et Felipa en soin avec un bébé

unnamed-5

Nathalie

unnamed-2

Lucero

unnamed-1

Shiatsu et stimulation pour les enfants handicapés de l’APAINE

unnamed-4

La maman emmaillotte son bébé après le shiatsu et les soins de kiné

En mai 2014, avec Michel et Florence

Michel et Florence se sont tous deux régalés dans leur travail avec les enfants handicapés. Nous avons peu de patients adultes, en effet  c’est la période des récoltes. Nous travaillons comme d’habitude avec les patients le matin, les cours ont lieu l’après-midi.

P1050919

Florence et une patiente de l’APAINE

Trois anciennes stagiaires sont venues participer aux cours de manière sporadique, avec bébés et jeunes enfants, l’ambiance était joyeuse. J’ai demandé à une des élèves, qui avait beaucoup de sensations dans les mains pendant la pratique du shiatsu si elle avait dans ses ascendants des guérisseurs (curandero), elle m’a répondu que son père était mort foudroyé, or dans la tradition andine le chaman est celui qui a été touché par la foudre (el rayo) et qui en est sorti indemne, ou presque, car il a alors acquis des pouvoirs. Il lui avait déjà été proposé à  l’initiation aux techniques de guérison, elle avait refusée car trop contraignante à son avis. Je suis touchée et interpellée par le fait que le shiatsu aujourd’hui la rejoint dans ce sens dans son parcours de vie et de thérapeute.

J’ai eu la chance de rencontrer pendant cette mission un prêtre français très impliqué en Amérique Latine. Il s’agit du père François d’Alterroche, il officie dans le village de Pitumarca, non loin de Sicuani. C’est un homme très sympathique, il a écrit un livre très intéressant sur son expérience : Des Monts d’Aubrac au coeur des Andes. Semeur d’espérance, 50 ans en Amérique Latine.

Cet article a été publié dans shiatsu solidaire avec les mots-clefs , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.